jeudi 25 mars 2010

Russie: traiter un délinquant comme un délinquant et pas comme un prince

video

Un envoi éloquant de notre lecteur AD, qui précise qu'on ferait bien d'en prendre de la graine. Il est un fait que nos pandores seraient bien plus respectés si les criminels et délinquants n'avaient pas plus de poids qu'eux auprès des autorités judiciaires. Quel n'est pas l'impact, en effet, dans le mental des délinquants, de toutes ces libérations anticipées, de ces absences de procès, même pour d'innombrables cas de flagrant crime ou délit? L'impunité presque totale dont jouissent les hordes de sauvages allogènes dans nos villes les conduit vers toujours plus de violences et de revendications, soutenus bien entendu par tous nos "bien pensants."
Ca ne dure qu'un temps. On peut avoir touché le fond du panier et remonter. Les Pays-Bas sont là pour nous le rappeler : à un moment donné, le matraquage médiatique, le lavage de cerveau politique, finissent par ne plus fonctionner. Le peuple comprend que sa bienveillance envers ceux que les grands patrons lui demandaient d'accueillir (afin d'avoir une main d'oeuvre bon marché pour les remplacer), elle a été à sens unique. Et le peuple se révolte. Hélas dans ce cas, bien souvent des innocents payent. Jamais les stars médiatiques qui ont poussé à la catastrophe, jamais les grands patrons qui l'ont préparée.. il nous faut un roi, un roi chrétien, et un roi qui règne, et vite!

Aucun commentaire: