vendredi 8 mai 2015

De nouveau envahir la Russie "pour la démocratie"?

Quelques siècles de tentatives sont là pour nous le rappeler : tous les peuples qui ont tenté de soumettre la Russie ont, tôt ou tard, été flanqués à la porte. C'est un peuple fier, parfois paradoxal voire paroxismique, mais droit dans ses bottes, fidèle à ses racines, sa culture et sa religion.
Et qui n'acceptera jamais de faire comme notre Occident dégénéré, et donc jamais de se soumettre à Washington pour devenir un laquais, un client de l'industrie yanki.
Si ils parviennent à leurs fins, nos prétendus élus qui veulent la guerre contre la Russie pour faire plaisir à leur maître de Wall Street vont juste réussir à nous nous attirer les missiles de légitime défense et riposte russe sur la tête. Si les USA veulent la guerre, qu'ils aillent la faire SEULS. Comme disait le général de Gaule, l'Europe, c'est de l'Atlantique à l'Oural - la Russie ce sont nos cousins, on n'a pas besoin d'une guerre fratricide.




Кто с мечом к нам придет - от меча и погибнет!
"Celui qui vient chez nous avec l'épée, par l'épée périra!"
Grand Prince Alexandre Nevski, vainqueur des armées occidentales.

lundi 20 avril 2015

Occident : les chrétiens ne sont plus les bienvenus. A quand leur interdiction légale?

En France & Angleterre c'est pour bientôt! Et ne croyons pas que la mort violente pour les chrétiens soit une spécialité musulmane : en 1905, en France, il ne faisait pas bon être catholique... et nos actuels dirigeants font souvent référence à cette époque pour s'en inspirer. Alors imaginer que demain, on verrait un retour de quelque chose du genre de ces "Colonnes Infernales" qui ont massacré un million de Vendéens "parce que catholiques", est-ce vraiment de la science-fiction?




mardi 10 mars 2015

ce qui fait l’Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne (Bastien-Thiry)

"Il n’y a pas de sens de l’Histoire, il n’y a pas de vent de l’Histoire car ce qui fait l’Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c’est la volonté des hommes, c’est l’intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises."

"Le danger que court actuellement ce pays ne vient pas d'un risque de destruction physique ou matérielle : il est plus subtil et plus profond car il peut aboutir à la destruction de valeurs humaines, morales et spirituelles qui constituent le patrimoine français . Ce patrimoine provient d'un héritage qui est à la fois grec, latin, occidental et chrétien et repose sur une conception précise de la liberté et de la dignité de l'homme et des collectivités humaines et sur la mise en application de principes fondamentaux qui sont la recherche et le souci de la justice, le respect de la vérité et de la parole donnée et la solidarité fraternelle entre tous ceux qui appartiennent à la même collectivité nationale . Nous croyons qu'on ne viole pas impunément et cyniquement ces différents principes sans mettre en péril de mort, dans son esprit et dans son âme, la nation tout entière."

Ces lignes ont été écrites par le Colonel Jean-Marie Bastien-Thiry, fusillé le 11 mars 1963 au Fort d’Ivry. Il marcha vers le peloton chapelet à la main, laissant derrière lui l’image d’un héros français et chrétien qui a porté jusqu’au bout l’idéal du sacrifice.