vendredi 9 janvier 2009

Hamas ou le chaos comme programme global.. aussi pour chez nous!

Au delà de toute opinion sur la guerre en cours en Israël, guerre où le Hezbollah vient de s'inviter en reprenant ses tirs de missiles sur les populations civiles d'Israël, qu'on soit pour ou contre les Palestiniens ou les Israéliens, là n'est pas le plus important. Ce qu'il faut, c'est bien se renseigner sur le programme de ce Hamas que nos dirigeants regardent avec des yeux amoureux. Et là, on n'est pas déçu du voyage. D'autant qu'ils sont bien clairs, ces gens du Hamas : même les musulmans vivant chez nous sont à impliquer dans leur guerre. Et que voit-on se produire en France et en Belgique?...


Hamas on Hamas

---

Editor's note: This week in Knowledge News, we're digging into the historical context every learner needs to better understand the war in Gaza. Yesterday, a quick survey of the Gaza Strip. Tomorrow, a 100-year timeline of the Arab-Israeli fight. Today, Hamas on Hamas.

The Islamic militant group Hamas won big in the 2006 Palestinian parliamentary elections, capturing 74 of 132 seats. Then, in 2007, Hamas seized control of the Gaza Strip. Both events greatly complicated any plan for peace in the Middle East--because Hamas is a terrorist organization.

Hamas emblem

The emblem of Hamas


Founded in the late 1980s on the principle that "there is no solution for the Palestinian question except through Jihad," Hamas has since claimed responsibility for hundreds of deadly attacks on Israeli military and civilian targets, including numerous suicide bombings.

That's not all Hamas does. Much of the group's popularity stems from the network of schools, health clinics, and soup kitchens it operates. But whatever services Hamas provides to ordinary Palestinians, it has never renounced the program described in its 1988 charter. Here's what that charter says.

"The Islamic Resistance Movement (HAMAS)"

  • "The movement's program is Islam. From it, it draws its ideas, ways of thinking and understanding of the universe, life and man. It resorts to it for judgment in all its conduct, and it is inspired by it for guidance of its steps."

  • "The basic structure of the Islamic Resistance Movement consists of Muslims who have given their allegiance to Allah whom they truly worship. . . . They fear Allah and raise the banner of Jihad in the face of the oppressors, so that they would rid the land and the people of their uncleanliness, vileness, and evils."

"Killing the Jews"

  • "The Islamic Resistance Movement is one of the links in the chain of the struggle against the Zionist invaders.
    . . . The Islamic Resistance Movement aspires to the realization of Allah's promise, no matter how long that should take. The Prophet, Allah bless him and grant him salvation, has said:

    'The Day of Judgment will not come about until Muslims fight the Jews (killing the Jews), when the Jew will hide behind stones and trees. The stones and trees will say O Muslims, O Abdulla, there is a Jew behind me, come and kill him.'"
  • "The Islamic Resistance Movement believes that the land of Palestine is . . . consecrated for future Muslim generations until Judgment Day. It, or any part of it, should not be squandered: it, or any part of it, should not be given up. Neither a single Arab country nor all Arab countries, neither any king or president, nor all the kings and presidents, neither any organization nor all of them, be they Palestinian or Arab, possess the right to do that."

"Through Jihad"

  • "Now and then the call goes out for the convening of an international conference to look for ways of solving the (Palestinian) question. . . . These conferences are only ways of setting the infidels in the land of the Muslims as arbitrators. . . . There is no solution for the Palestinian question except through Jihad. Initiatives, proposals and international conferences are all a waste of time."

  • "The day that enemies usurp part of Muslim land, Jihad becomes the individual duty of every Muslim. In face of the Jews' usurpation of Palestine, it is compulsory that the banner of Jihad be raised. To do this requires the diffusion of Islamic consciousness among the masses, both on the regional, Arab, and Islamic levels. It is necessary to instill the spirit of Jihad in the heart of the nation so that they would confront the enemies and join the ranks of the fighters."

"Extending Assistance, Financial or Moral"

  • "Muslim society is a mutually responsible society. . . . Mutual social responsibility means extending assistance, financial or moral, to all those who are in need and joining in the execution of some of the work. Members of the Islamic Resistance Movement should consider the interests of the masses as their own personal interests. They must spare no effort in achieving and preserving them."

  • "Jihad is not confined to the carrying of arms and the confrontation of the enemy. The effective word, the good article, the useful book, support and solidarity--together with the presence of sincere purpose for the hoisting of Allah's banner higher and higher--all these are elements of the Jihad for Allah's sake."

"Nothing Can Overcome Iron Except Iron"

  • "The Zionist plan is limitless. After Palestine, the Zionists aspire to expand from the Nile to the Euphrates. When they will have digested the region they overtook, they will aspire to further expansion.
    . . . Leaving the circle of struggle with Zionism is high treason, and cursed be he who does that."

  • "This is the only way to liberate Palestine. . . . It is one of the laws of the universe and one of the rules of existence. Nothing can overcome iron except iron."

--Steve Sampson



Notre correspondant à Anvers (Antwerp, Belgique) nous communique la vidéo suivante, qui se passe de commentaire :

video
source de la vidéo



Il y a aussi une entrevue radiophonique décrivant avec précision les événements - c'est en néérlandais
http://www.gva.be/vindzoek/archief

Le quotidien local, Gazet van Antwerpen, rapporte lui aussi l'état d'impréparation totale de la police belge. Décision politique oblige, ils ont été conditionnés pour ne voir dans les manifestants que de gentils opposants à de méchants envahisseurs.
Fatalement, une partie des concitoyens et familles des soi-disants envahisseurs habitant la ville (car elle comporte la plus grosse communauté juive de Belgique), l'envie d'aller jouer au massacreur de Juif a donné des idées aux émeutiers.
On remarquera en passant, sur la vidéo ci-dessus, que les intervenants religieux de cette communauté extra-européenne ne sont arrivés qu'à la fin, quand la police avait tout contenu. Il paraît qu'ils disent que leur religion interdit de s'en prendre à des innocents. Enfin, c'est ce qu'ils disent devant la caméra.




13 relschoppers opgepakt na anti-Israëlbetoging in Antwerpen
http://www.gva.be/vindzoek/archief/Artikel_detail.asp?id={788F1FFE-381A-47B4-8573-EEBBE4747BD9}&check=online#
Zowel in Antwerpen als in Brussel is woensdagmiddag betoogd tegen de Israëlische beschietingen op Gaza. In Antwerpen liep de betoging, georganiseerd door de AEL, helemaal uit de hand. De politie was massaal aanwezig en trad hardhandig op. Rond 17 uur normaliseerde de situatie. Er werden in totaal 13 relschoppers opgepakt.
De protestactie begon rond 14 uur aan de Kerkstraat in Borgerhout. Rond 15.15 uur ontbond de politie de betoging. Daarop probeerden een tweehonderdtal, voornamelijk allochtone, jongeren zich naar de joodse wijk te begeven. Ter hoogte van de Franklin Rooseveltplaats liep de situatie helemaal uit de hand.
Nadat de manifestatie op de Kerkstraat werd opgeheven trok een honderdtal jongeren een spoor van vernieling langs de Turnhoutsebaan. Winkeliers waren gelukkig tijdig door de politie verwittigd en konden hun ramen en deuren afsluiten.

Joodse wijk gespaard
Via de Turnhoutsebaan trokken de relschoppers langs het Astridplein naar de Rooseveltplaats. Daar werden ze opgewacht door de politie die probeerden te vermijden dat het tot rellen in de joodse wijk zou komen.
Door de opstootjes op de Rooseveltplaats werd het openbaar vervoer danig in de war gestuurd. De politie probeerden de jongeren vervolgens terug te dringen in de richting van Borgerhout, waarna er zich een kat-en-muisspel tussen politie en relschoppers voltrok.

Herinneringen aan 2002
Sommigen vrezen dat de betoging nog kan ontaarden en herinneringen aan de rellen op de Turnhoutsebaan in 2002 steken de kop op. Om 17 uur probeerde een imam de jongeren te bedaren. Dat zou enige resultaten opleveren.




Quelques rares citoyens de nos pays réagissent encore - mais pour combien de temps encore? Bientôt le simple fait de penser à la liberté sera interdit!

de Jacky Neus
Monday, January 05, 2009 10:23 AM

Il est édifiant de parcourir les informations sur internet, plus complètes que sur les médias traditionnels, et certainement moins censurées.
C'est ainsi que ce lundi matin, j'ai pu lire les articles suivants sur le site 7 sur 7, que l'on ne peut certainement pas qualifier de subjectif:

- Manifestation pro-palestinienne à Anvers samedi: des slogans antisémites, 93 arrestations, 2 cocktails molotov trouvés sur des jeunes allochtones, deux policiers blessés, etc.
- Manifestation pro-palestinienne à Bruxelles samedi: une équipe de RTL-TVI menacée, des incidents avec des jeunes de la communauté maghrébine (tient donc!).
- Manifestation pro-palestinienne à Bruxelles dimanche: incidents le long du Boulevard Anspach: vitrines, voitures endommagées, circulation fortement perturbée (devinez par qui ces incidents sont provoqués!).
- La communauté juive d'Anvers menacée de mort par les islamistes, tentative d'incendie de l'habitation d'une famille juive à Anvers dans laquelle vivent 12 enfants.

De nouveau, ces faits m'interpellent et je me pose les questions suivantes:

- Quand le MRAX compte-t-il porter plainte contre ces actions anti-juives et racistes, lui toujours si prompt à réagir à la moindre critique concernant le communauté maghrébine?

- Comment se fait-il que tous ces faits assez graves ne soient pas relatés sur les journaux télévisés ou si peu, aussi bien de la RTB que d'RTL? alors que si le Vlaams Blok provoquait ce genre d'incidents, nous aurions droit aux grands titres et à au moins vingt minutes de diatribes contre la droite raciste et xénophobe. Loin de moi de défendre ce mouvement extrémiste mais ce qui me dérange c'est la différence dans le traitement de l'information.

Encore une fois, ceci prouve que nous avons de plus en plus peur de la communauté musulmane qui pernicieusement noyaute notre société.

Encore une preuve: hier, lors de l'émission dominicale de Pascal Vrebos l'invité, le ministre de la justice Stefaan De Clerck, n'a même pas osé condamner le hamas, mouvement terroriste notoire. Il n'a même pas osé porter un jugement.

Il est vrai qu'il y a quelques années, Elio Di Rupo s'était rendu en Palestine pour s'incliner respectueusement devant cheikh Yassin, fondateur du hamas, personnage qui envoyait sans remord des enfants se faire sauter au milieu d'innocents soi-disant pour défendre la cause palestinienne.

N'oublions pas que vers 2015 Bruxelles sera une ville à majorité musulmane et que la pêche aux voies, même les plus extrêmistes, semblent attirer les petits politicard sans envergures qui nous gouvernent.

Allez, bonne semaine quand même à ceux qui travaillent (un peu sadique de la part d'un pensionné paisible),


Osez aller poser un drapeau belge sur une mosquée, vous irez en prison pour un acte inqualifiable, raciste, etc.
Eux ils font "mieux" - ils souillent les symboles de liberté de nos pays avec leurs symboles d'appels à la guerre. Exemple avec cet envahissement de la "place des martyrs" à Bruxelles, début janvier 2009, place où reposent ceux qui sont morts pour la liberté de ce royaume de Belgique.



Notez sur les photos l'âge de ceux qui brandissent les drapeaux, mais aussi des participants au sol - des gens de première génération immigrée. Pour ceux qui ont encore la moindre illusion, l'intégration n'a pas réussi pour un sou, et demain vous verrez ce que fera votre épicier préféré quand son immam lui rappellera ses devoirs sacrés à accomplir contre vous!


Quand on veut bien lire ce que Hamas et consorts écrivent et ne cessent de répéter, ce que nous voyons chez nous, c'est simplement l'application de ce qui est prévu. Il n'y a donc pas d'importation du conflit "par contagion intellectuelle ou sentimentale," mais bel et bien un plan qui entre en vigueur parce que nous les laissons faire. Un plan d'islamisation de nos pays, et de la terre entière. La guerre commence là-bas, au Moyen-Orient, et elle doit se poursuivre ici jusqu'à notre éradication à nous, ou notre soumission à leur religion et leurs lois.

"Choisis ton camp, camarade!"

Aucun commentaire: